Un cépage Marocain-Italien

J’ai passé les deux dernières années en compagnie d’artistes peintres, je travaille avec eux, j’expose avec eux. Mes oeuvres couchées sur aluminium inorganique côtoient leurs chaleureuses toiles figuratives. Malgré leurs différences, ces hommes et ces femmes travaillent sous un même chapiteau dans ce bassin québécois autant eldorado que de fiasco… Je noircis quelque peu le tableau, mais certains s’en sortent bien, Reno Hébert, Dominique Desbiens, Melsa Montagne pour ne citer que ceux-là.

En 2013, je rencontrais l’un d’eux, Yunus Chkirate. Il était alors à la S.A.T. (Société des Arts Technologiques) pour une quatrième exposition solo (réf:article2013). Populaire auprès de sa clientèle composée de collectionneurs et d’amoureux comme lui, il savourait humblement le résultat de son travail intitulé « The Lover and the Beast ».

Il ne se doutait pas qu’il passerait l’année suivante dans l’incertitude et la solitude. Situation forçant à l’introspection, il abordera seul un wagon en roues libres, dévalant des montagnes russes. Tantôt droites, pentues ou en hiatus. Aiguilleur sans boussole, il ira ici et ailleurs, en Australie, incognito. Il continuera sur une route bercée par l’inconnu avec un soupçon d’intuition, beaucoup d’amour sans que cela ne fonctionne à l’unisson. Non, ça il ne s’en doutait pas. 

Je lui aurais révélé le tout à la S.A.T., il m’aurait certainement répondu « Qu’à cela ne tienne! », « il ne sert à rien de forcer le destin, le plus important est de croire en soi et d’attendre que le vacarme se taise. » 

Effectivement, le brigadier a frappé trois coups, lever de rideaux, silence.

Yunus aborde aujourd’hui une vie effrénée et sachant qu’un train peut en cacher un autre, il fait front à la vie sans se poser de questions. Pour ne prendre qu’un exemple des merveilleuses retombées de sa persévérance, il est l’artiste choisi par la revue web québécoise CINEMANIAK pour concevoir les Prix Genevieve Bujold et Roy Dupuis. À l’effigie de la sémillante Genevieve et de l’implacable Roy, ces portraits signés Yunus seront remis aux quatre lauréats lors de la deuxième édition des Espoirs du cinéma québécois. Une réalisation qui tient particulièrement à coeur l’artiste Marocain-Italien « Je sais ce que c’est d’être un jeune acteur et des sacrifices que l’on doit faire, d’autant plus que c’est un honneur d’ériger le portrait de deux piliers du cinéma québécois ». By the way, ça se passe lundi prochain, le 28 septembre, d’ailleurs vous êtes gratuitement invités au Théâtre Rialto en présence de Sebastien Huberdeau et Isabelle Blais, parrain et marraine de l’évènement.

Comme on dit, il n’y a pas de grands vins, mais de grandes bouteilles, alors à la tienne Yunus. Prends racine partout où bon te semble et comme le Cabernet Sauvignon, bonifie ton talent encore et encore. Bon WE, Josias Gob artiste photographe.

Ci-dessous, portrait exclusif de Yunus Chkirate, just back from Connecticut pour l’exposition de sa dernière série d’oeuvres nommée « Cycles ». Merci à Kat Coric, idem pour Syril Tiar et toute l’équipe de CINEMANIAK, à lundi.

JosiasGob_DSC8668

Site Web : http://www.yunuschkirate.com/
Dossiers de presse : http://www.yunuschkirate.com/press/
Archive Blogue 2013 : JosiasGob.wordpress.com/2015/09/25/yunuschkirate-ou-le-sens-du-spectacle
Article Lapresse : Lapresse.ca/Des-portraits-de-genevieve-bujold-et-roy-dupuis-pour-cinemaniak
Article Cinémaniak : Cinemaniak.net/prix-genevieve-bujold-et-roy-dupuis-lartiste-yunus-chkirate
Théâtre Rialto 5723 Av du Parc, Montréal, QC H2V 4G9, Canada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s